Résolution de la crise malienne : Comprendre en 6 points le rôle de premier plan du NIGER

1.       L’option militaire qui a finalement pris le dessus sur les négociations a été celle que le Niger avait prônée dès le début du conflit. Le Niger s’est employé pour convaincre ses partenaires de la CEDEAO, ceux des pays du Champs, de l’UA, de l’UE, des Etats-Unis et même la France de privilégier cette voie pour résoudre la crise.

2.       Le Niger contrairement aux Etats-Unis et certains pays européens avait défendu également la ligne selon laquelle il faut résoudre le problème sécuritaire et recouvrer l’intégrité du Mali avant de procéder à des élections.
Les évènements en cours lui donnent raison.

3.       Une bonne partie de l’opération de reconquête du Nord Mali se fera à partir du Niger. Les aéroports de Tahoua, d’Agadez et de Niamey sont utilisés pour acheminer hommes et matériels. Les soldats Tchadiens sont stationnés à Niamey avant d’aller au front certainement avec les soldats maliens qui s’étaient réfugiés au Niger.  

4.       Le Niger dont un des généraux est le commandant adjoint de la MISMA enverra 508 soldats au Mali. Un chiffre plutôt anecdotique, car le Niger qui a fait du problème malien un cas de sécurité intérieur a mobilisé une dizaine de milliers de forces de défense et de sécurité le long de sa frontière avec le Mali

5.       Le Niger a lancé bien avant le début des opérations au Mali une vaste opération de sécurisation de son territoire permettant de contenir les répercussions des crises maliennes, nigérianes et libyennes. Ses forces spéciales ont accompli de nombreuses missions couronnées de succès.

6.       Enfin et c’est peut-être c’est le plus important, les nigériens et leurs dirigeants ont été et sont toujours de cœur avec le peuple malien.


Kafiland : https://www.facebook.com/Nigerpassion , https://twitter.com/Kafiniger

Commentaires